À propos de Bartonella

Les espèces de Bartonella sont des bactéries Gram-négatives transmises par un vecteur, transmises par le sang, intracellulaires, qui peuvent induire des infections prolongées dans l'hôte.

Un large spectre de maladies peut être attribué à des infections à Bartonella chez les individus immunocompétents comme chez les immunodéprimés. Il existe plusieurs espèces susceptibles de provoquer des infections chez les humains, en particulier Bartonella henselae et Bartonella quintana. Les infections persistantes chez les humains et les animaux (domestiques et sauvages) donne lieu à un réservoir conséquent d'organismes de Bartonella dans la nature, pouvant infecter l’humain par inadvertance.

Tests disponibles pour Bartonella

EliSpot

Bartonella henselae EliSpot
(2x tube de ACD/CPDA)

IFT, ELISA, Immunoblot

Anticorps Bartonella henselae et Bartonella quintana
(1x tube de sérum/SST)

PCR

Bartonella-ADN-PCR sanguin
(2x tubes EDTA)

Tick Test

Bartonella-DNA-PCR
(de la tique)

Bactéries:

Bartonella henselae (maladie des griffes par les chats et les tiques), Bartonella quintana ( fièvre des tranchées, transmise par les poux), bacciliformis Bartonella (maladie transmise par les mouches des sables), Bartonella clarridgeiae (puces de chat), Bartonella elizabethae (très rare) (gram négatif, intracellulaire facultatif au sein des cellules endothéliales / érythrocytes)

Vecteur / Transmission:

Plaies suite à griffures de chat (25 000 cas sont signalés chaque année aux États-Unis),
Ixodes ricinus (Allemagne / Europe: jusqu'à 40% de tiques contaminées), Ixodes scapularis (tiques des cerfs)

Symptômes typiques:

Papules / érythème et lymphadénopathie régionale

Symptômes atypiques:

Fatigue (près de 100%), maux de tête (80%), amyostasie, tremblements musculaires, frissons, convulsions, fièvre matinale (dans 30% des cas, la fièvre s'élève et s'éteint par phases, pendant une période jusqu'à six semaines, ou autrement sur 1 à 3 semaines), douleur dermatologique, arthralgie (douleur articulaire), amentia (confusion hallucinatoire) myalgie, insomnia, depression, agitation, gonflement des ganglions lymphatiques, troubles de l'humeur remarquables, manque de concentration et de vigilance, étourdissements, anxiété, crises de colère, comportement antisocial, fébrilité. gastrite, symptômes intestinaux, douleurs de la plante des pieds (en particulier le matin), Nodules sous-cutanés tendres au toucher le long des extrémités corporelles, lymphadénopathie occasionnelle et sueurs légères;

Incubation: 3-38 jours

Complications:

Endocardite, angiomatose bacillaire, rétinite, épilepsie, méningite aseptique, hépatosplénomégalie, amygdalite, artérite cérébrale, encéphalite.

Facteurs de risque:

Piqûres de tiques, poux, mouches de sable, griffures de chats, suppression immunitaire (chez les enfants)